The opening lines of La Haine (1995), écrit par Mathieu Kassovitz

Hubert Koundé:

C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de cinquante étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien. 
L’important c’est pas la chute, c’est l’atterrisage.

Heard about the guy who fell off a skyscraper? On his way down past each floor, he kept saying
to reassure himself: So far so good… so far so good…
How you fall doesn’t matter. It’s how you land!

Advertisements

About this entry